En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies à des fins statistiques et de personnalisation.
Espace perso
Fermer

Devenir expert en automobile

Accueil > Devenir expert en automobile

Suivez le parcours

 

Le Diplôme d’Expert en Automobile (DEA) : le seul accès au métier d’expert en automobile.

 

 

Pour exercer cette profession, il faut être titulaire du Diplôme d’Expert en Automobile délivré par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et figurer sur la Liste Nationale des Experts en Automobile, tenue par le Ministère des transports (C. Route, art. L 326-3).

 

 

Consulter

Arrêté du 31 juillet 2012, portant définition du Diplôme d’Expert en Automobile

Liste Nationale des Experts en Automobile, liste officielle

 

 

 

 

Pour mieux apréhender la profession : "Guide de l'expertise automobile"  ouvrage de Lionel Namin chez L'Argus Editions.

 


 

Être éligible aux épreuves Unité C du DEA

 

1/ Pouvoir s'inscrire aux épreuves Unité C du DEA

 

Pour cela, il faut impérativement être diplômé : soit d'un BTS, d'un DUT ou d'un diplôme d'Ingénieur ET justifier de 12 mois d'expérience professionnelle en réparation automobile soit posséder un diplôme BTS + avoir réalisé un Post-BTS.

 

!! Liste des diplômes agréés permettant d'obtenir les unités A et B du diplôme et autorisant à s'inscrire à la Formation Diplômante Unité C :

  • BTS AVA (maintenance et après-vente des véhicules automobiles option VP, VI, motocycles)
  • BTS MV (maintenance de véhicules)
  • BTS MCI (moteur à combustion interne)
  • BTS Agroéquipement
  • BTS Machinisme agricole
  • BTS Maintenance après-vente des engins de travaux publics et de manutention
  • BTS militaires équivalents au BTS AVA
  • DUT Génie mécanique option automobile (dispensé à Orléans uniquement)
  • Diplôme d’Ingénieur de l’ESTACA option automobile
  • Diplôme d’Ingénieur de l’ISAT (Nevers)

 

 

Si vous ne possédez pas un de ces diplômes agréés, vous pouvez peut-être préparer un dossier de VAE – Validation des Acquis de l’Expérience (dont les compétences validées se calent aux plus près du référentiel de compétences du BTS AVA).

 

Renseignez-vous auprès de votre académie : VAE - Dispositif académique de validation d'acquis (DAVA)

 

En effet, seule votre académie est habilitée à répondre aux cas particuliers.

 

En savoir plus

 

 

 

2/ Être embauché en tant qu'Expert En Formation dans un cabinet d'expertise automobile 

 

En effet, 2 années de pratique de l'expertise sont exigées pour pouvoir se présenter aux épreuves du diplôme (24 mois minimum au 1er octobre de l'année de passage du diplôme).

 

Pour ce faire, il faut intégrer un cabinet, une entreprise d’expertise automobile ou toute autre structure habilitée à la pratique de l’expertise automobile en tant qu’Expert En Formation.

 


 

Expert En Formation (EEF)

 

L'Expert En Formation est un salarié de droit commun, dont le statut permet l'exercice encadré de l'expertise.

 

En complément, il bénéfice d’une formation théorique spécifique lui apportant d’une part les connaissances de base du métier d’expert en automobile et d’autre part le préparant au Diplôme d’Expert Automobile (DEA).

 

En conséquence, la recherche d'un maître de stage est équivalente à une recherche d'emploi.

 

 

 

Consulter

Les offres d’emploi des entreprises d’expertise adhérente ANEA

Rechercher une entreprise d’expertise adhérente ANEA

  •  
  •  

 

 

 

 

 

 

L’Alliance Nationale des Experts en Automobile (ANEA)

 

L’ANEA est l'organisation professionnelle de l’ensemble de la profession des experts en automobile.

 

En savoir plus

 

 

 

 

Durée et déroulement de la période de formation professionnelle en cabinet ou entreprise d’expertise automobile

 

L’Expert En Formation suit une période de formation professionnelle de 24 mois minimum avant de pouvoir se présenter au Diplôme d’Expert en Automobile (DEA).

 

Cette période de formation se réalise auprès d’un maître de stage, lui-même expert en automobile diplômé.

 

Bien qu’il ne soit pas inscrit sur la Liste Nationale, l’Expert En Formation peut pratiquer l’expertise dans les ateliers de réparation.

 

Pour le compte des clients de l’entreprise ou du cabinet qu’il représente, l’Expert En Formation accomplit certains actes de la profession sous la condition de rendre compte à son maître de stage qui dirige l’exécution de son travail. Cela concerne : l’examen du véhicule endommagé, son identification, le relevé des dommages, la discussion contradictoire avec le réparateur, le chiffrage des dommages et/ou le calcul de la valeur du véhicule.

 

Cette activité est une condition réglementaire pour accéder à la profession d’expert en automobile (décret n° 95-493 du 25 avril. 1995, art. 5 c) JO 2 mai 1995).

 

 

 

Conditions d’accès

 

Pour intégrer un cabinet, une entreprise d’expertise automobile ou toute autre structure habilitée à la pratique de l’expertise automobile en tant qu’Expert En Formation, le candidat doit bénéficier d’une expérience professionnelle significative dans la réparation automobile (mécanique et carrosserie).

 

Un cabinet d'expertise admet un candidat si ce dernier possède :

  • les unités A et B du DEA ou un diplôme qui en exempte
  • 1 à 3 ans d'expérience professionnelle dans la réparation automobile, La durée pouvant être ramenée à 24 mois d’expérience en fonction des diplômes dont est titulaire le candidat.

 


 

En résumé